arts plastiques (280)

cinéma (11)

festival (30)

littérature (55)

média (27)

musique (140)

régie (12)

spectacle (97)

Pratiques artistiques (102)

Lieux culturels (431)

Julianna SALMON

41 bis, rue des Vignes
67117  HANDSCHUHEIM
03 88 69 18 13
06 75 62 95 29

Dans ma petite enfance j’ai vécu une période d’intense proximité physique avec les animaux et ceci m’a longtemps autorisée à croire que je pouvais les comprendre.

 

Par la suite, l’apprentissage de la biologie et de l’éthologie m’a dicté une grande méfiance vis-à-vis de tout anthropomorphisme primaire, car j’avais compris à quel point la projection de nos émotions pouvait nous induire en erreur dans l’interprétation des comportements observés.

 

J’ai finalement été d’accord avec Boris Cyrulnik pour dire que?: « si les lions pouvaient parler… nous ne les comprendrions pas », tellement nos mondes étaient différents.

 

Puis j’ai pris l’Afrique de plein fouet.

Collision brutale avec ses paysages, ses lumières, ses gens, ses odeurs, ses animaux. J’ai pris conscience que des limites ont été dépassées, le paradis perdu ou presque. J’ai décidé de témoigner. Sans tristesse cependant, avec une certaine joie même ? : regardez, nous sommes encore là ?! Eux, nous…

 

Profitez de la beauté de ce qui nous est offert. afin que mon témoignage atteigne sa cible, (l’émerveillement des hommes), j’ai réintroduit la magie des contes de fées, les beaux sentiments et un décalage drôle ou violent qui interpelle le spectateur.

 

Émergeant des croquis de terrain et des photos, mes images donnent vie à des archétypes ? : chaque lion est tous les lions, chaque hyène, toutes les hyènes. Les « dames » sont conquises de haute lutte, de sanglantes blessures en sont la preuve. Les mères protègent et allaitent leurs petits, les lions dévorent les escarpins abandonnés, pendant que Thot, dieu de la sagesse, s’avance.

 

Ma seule ambition est d’être un passeur d’émotions.

 


Valid XHTML 1.0 Transitional